Conseils en lien avec les chèques

  • Lorsque vous recevez de nouveaux chèques, assurez-vous que le compte est bon, qu’ils sont en bon état, qu’ils proviennent de votre institution financière et qu’ils comprennent tous les éléments de sécurité requis. Avisez votre institution financière de toute irrégularité.
  • Rangez vos chèques et relevés bancaires dans un endroit sécuritaire, idéalement sous clé.
  • Ne laissez jamais votre carnet de chèques dans votre véhicule, votre sac à main ou à la vue de tous et chacun.
  • Révisez régulièrement toutes les transactions apparaissant sur vos relevés bancaires pour être en mesure de repérer toute irrégularité.
  • Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires, ni votre folio, à moins d’être certain de la légitimité de la transaction.
  • Déchiquetez tous vos chèques annulés et vos relevés bancaires que vous ne désirez plus conserver.
  • Si vous fermez votre compte de banque, détruisez tous les chèques restant pour ce compte.
  • Si vous avez été victime d’un cambriolage, vérifiez si vos chèques ont été volés ou si un chèque semble manquant.
  • Limitez les informations personnelles que vous faites inscrire sur vos chèques ; n’y inscrivez jamais votre adresse, ni votre numéro de téléphone.
  • Ne laissez jamais circuler de chèque en blanc ou payable au porteur.
  • Ne laissez jamais d’espace libre sur les lignes dédiées au bénéficiaire et au montant.
  • Utilisez un crayon à encre foncé, idéalement à encre indélébile.
  • N’endossez jamais un chèque avant votre arrivée au comptoir bancaire ou au guichet automatique.
  • N’acceptez jamais de chèque avec des altérations ou modifications apparentes. En cas de doute, demandez un nouveau chèque à l’émetteur.
  • N’acceptez jamais un chèque qui n’est pas émis à votre nom en guise de paiement.
  • Dans le cas d’une vente, n’acceptez jamais de chèque au montant supérieur au prix convenu. Demandez un nouveau chèque.
  • Attendez la fin du délai de compensation bancaire avant de rembourser quelque somme que ce soit à l’expéditeur d’un chèque. Informez-vous auprès de votre institution financière de ce délai. Notez que ce délai peut être plus élevé si le chèque est en provenance de l’étranger (parfois jusqu’à 90 jours).
  • Favorisez les transferts électroniques ou les dépôts directs, qui sont des modes de paiement plus sécuritaires que les chèques, surtout lors de transactions internationales.
  • Vérifiez la légitimité d’un chèque avec votre institution financière avant de décider de l’encaisser ou non;  cette dernière est en mesure de vérifier la validité du chèque avec la banque émettrice.

Comment détecter un chèque frauduleux :

  • Les caractéristiques de sécurité, généralement imprimées au verso du chèque n’y apparaissent pas
  • Le numéro du chèque est absent.
  • Le caractère typographique (la police) utilisé pour inscrire le nom du bénéficiaire est différent de celui utilisé pour les autres inscriptions.
  • L’adresse est absente, dans le cas de chèques émis par des compagnies.
  • L’adresse de l’institution financière d’où est tiré le chèque est absente.
  • Il y a des traces de décoloration ou des taches sur le chèque, probablement causées lors des retouches ou des modifications.
  • Les numéros inscrits au bas du chèque (MICR) sont brillants – l’encre magnétique utilisée pour imprimer ces numéros est habituellement beaucoup plus mate.
  • Les numéros MICR ne correspondent pas au numéro du chèque ou sont carrément absents.
Assistel